Ce mercredi 23 mars nos apprentis bouchers ont eu le privilège de travailler un porc du Ventoux issu de la Maison Fillière. L’occasion unique pour les apprentis bouchers de mettre en application leurs connaissances et d’apprendre autour de cet animal d’exception.  

 

Mais alors, qu’est-ce que le porc du Mont-Ventoux ?

Ces bêtes solides vivent au grand air de la montagne à une altitude de 600 à 1000 mètres, à l’abri des forêts de chênes. Chacun des porcs profitent d’un large espace (l’espace dédiée de production est délimité dans un rayon de 100km autour de Sault, dans les Monts de Vaucluse, au sud du Ventoux).

Les porcins, tous nés et élevés en France, sont nourris par une alimentation exclusivement composée de céréales et de légumineuses. Une alimentation 100 % naturelle sans produits d’origine animale, ni d’OGM qui leur est offerte durant 180 jours. Ceci, afin de les aider à atteindre un poids d’environ 105 à 110 kilos.

Mais, le Porc du Mont-Ventoux est aussi un label de qualité créé en 1998 qui regroupant les éleveurs de porcs de plein air autour du Mont Ventoux.

Avec la mise en place des premiers labels, la création de la filière Porc du Ventoux fait suite à une longue réflexion. Par la suite, les techniques de production se précisent au début des années 1990, pour aboutir à la norme « Valorisation des viandes de porcs vendues ou utilisées à l’état frais » en 1994.

Ainsi, c’est en 1998 que l’unification de la filière est fédéralisée avec la création du syndicat du Porc du Ventoux.

Pour en savoir plus sur le Porc du Mont-Ventoux cliquez-ici !

Nos apprentis ont, eux-même, eu la chance, dans un premier temps, de visiter l’une des fermes du Mon Ventoux et d’aller à la rencontre d’un éleveur. Une première étape pour eux avec le porc du Mont Ventoux…

 

Nos apprentis bouchers travaillent le Porc du Mont-Ventoux

Par la suite, nos apprentis bouchers ont eu la chance de travailler sur un porc issu de la Maison Fillière.

Un privilège qui leur a permis d’apprendre et de se perfectionner autour des techniques de découpe de la viande. Ainsi, durant toute cette journée, ils ont été accompagnés par leur formateur M.VERSCHAEVE.

C’est donc avec sérieux, bonne humeur et dynamisme,  nos BAC Pro boucher se sont appliqués dans la découpe et la transformation de cette viande dont la qualité est déjà largement reconnue.

râce au

Puis, grâce à la transformation du Porc du Mont-Ventoux de 110kg, nos BAC PRO boucher ont pu réaliser :

  • Des ribs
  • Du rôti de pointe
  • 15 Kg de saucisse de Toulouse
  • 15 Kg de saucisson de Lyon
  • 10 Kg de chipolata
  • 15 Kg jambon de porc cuit au romarin
  • Des pieds de porc en gelé
  • 2 coppas
  • 2 filets mignon séché
  • Du lard salé
  • De la pancetta

Pour finir, nous tenions à remercier à notre directeur M. VAMBERSKY  et M.VERSCHAEV d’avoir contribué à la réalisation de cette initiative

Ainsi qu’à féliciter nos talentueux apprentis :  WANTZ Yoan, BISGAMBIGLIA Lohan, LOPEZ Tony, SANTIAGO Julien, ZEFERINO Lucca et EMBRY Damien.