S’il existe de nombreux restaurants d’application dans le monde (et plus spécifiquement au Canada, en Belgique, en Suisse ou au Viêt-Nam) ; la France ne démérite pas. Car, gastronomie française oblige, plus d’une centaine d’entre eux sont répartis dans tous l’Hexagone. Allant le plus souvent de pair avec les Écoles Hôtelières, les CFA (Centres de Formation des Apprentis) ou les Instituts Médico-Éducatifs ; ils constituent une catégorie de restaurants bien particuliers.

Qu’est-ce qu’un restaurant d’application ?

Côté public, il n’est pas rare de n’avoir jamais entendu parler de restaurant d’application. Voire de restaurants d’initiation, puisque ces derniers répondent également à cette appellation. Pour autant, peut-être que le terme de « restaurant pédagogique » vous semblera beaucoup plus parlant ! En effet, le restaurant d’application n’est autre qu’un espace répondant à la note de service 95 249 du Bulletin Officiel no 43 du 23 novembre 1995 et où l’on apprend les métiers de bouche en conditions réelles. Cuisine, service, dressage … toutes les thématiques y sont abordées. Souvent moins onéreux qu’un restaurant traditionnel (puisque n’étant pas soumis aux charges habituellement supportées par ces derniers), il accueille bel et bien le public et est donc accessible à tous. Cependant, les horaires y sont aménagées afin de permettre la poursuite de la formation de ceux qui y travaillent et les menus sont fixes, sans que l’on puisse y modifier quoi que ce soit. Il s’agit donc d’un bon moyen de s’offrir un délicieux repas à moindre frais et tout en favorisant la transmission de la passion et du savoir culinaire. Cela dit, c’est encore pour les (futurs) professionnel que les avantages du restaurant d’application sont les plus nombreux.

Quel apport en matière de formation ?

Pour les élèves officiant dans ces restaurants dédiés à l’enseignement et à la pratique des techniques culinaires ; travailler dans un établissement de ce genre offre de nombreuses opportunités. Dont celle non négligeable de goûter pleinement à la réalité du métier envisagé. Et de savoir si celui-ci est réellement fait pour eux. De plus, ils pourront y bénéficier d’un équipement très pointu ; probablement inaccessible en temps normal. Enfin, les restaurants d’apprentissage propose la possibilité de se confronter aux usagers ; ce qui n’est pas le cas dans une école de cuisine lambda. Il s’agit donc d’un véritable instrument pédagogique dont l’utilité n’est plus à prouver et qui peut se révéler extrêmement formateur pour les personnes concernés.

Ainsi, lorsque vous vous attèlerez au choix de votre formation dans le domaine culinaire ; n’hésitez pas à vous assurer que l’établissement envisagé dispose de cet espace privilégié.

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.